MedNet : Réseau Méditerranéen d’Ecoles pratiques environnementales


Nos partenaires

AMIDEX Investissement Avenir



Accueil > Ecoles de Terrain > Alpes Françaises [Ecologie, Géomorphologie, Paleoenvironnement, Tectonique ]

MedNet@FrenchAlps 2017 "ecology" : compte rendu, valorisation et photos

publié le

Rédaction : Alex Baumel (IMBE, AMU)


Compte rendu de l’école de terrain MedNet « Séolane » 2017 concernant la première année du Master Biodiversité Ecologie et Evolution (M1 SET BEE)


L’école de terrain s’est tenue du 25 au 29 septembre 2017 en Ubaye sur la commune de Meyronnes pour la partie terrain et dans le centre d’accueil « Séolane » à Barcelonnette. Cette école de terrain est supportée par la Fondation Universitaire A*MIDEX via son programme Mednet. L’école est encadrée par des enseignants-chercheurs ou ingénieurs d’AMU effectuant leurs recherches au sein de l’IMBE. Trente-neuf étudiants et neuf encadrants ont participé à cette école.


Objectif
L’objectif de cette école de terrain est d’enseigner la démarche scientifique en écologie dans un projet dont les étudiants sont les acteurs principaux.


Programme
Le programme de l’école de terrain repose sur les étapes de la recherche en écologie. Dés l’arrivée en Ubaye, la définition des questions de recherche en salle à Séolane a été suivie d’une visite du terrain à Meyronnes afin de découvrir le site d’étude et ainsi permettre la définition du protocole d’échantillonnage dans la soirée, en tenant compte des contraintes matériel et de terrain. Du mardi au jeudi les étudiants ont appliqué leur protocole de recherche pour partie sur le terrain et pour partie en salle de travaux pratiques (mesures dendro-chronologiques) au centre Séolane. Cette année deux groupes ont travaillé sur le polymorphisme et l’intégration phénotypique des églantiers, deux groupes ont travaillé sur la diversité des communautés d’orthoptères en relation avec la végétation (criquets et sauterelles) et un dernier groupe sur la respiration du sol en relation avec l’habitat et l’altitude. En parallèle de leur projet les groupes ont tour à tour participé à un atelier commun portant sur la lecture de paysage et ont réalisé sur le terrain des croquis schématisant les patrons d’occupation et d’usage des sols. Le vendredi matin a été consacré à la mise en forme des données et aux premières analyses statistiques descriptives. Par la suite, quatre séances de travaux dirigés ont été réalisées à Marseille, avec pour objectif la modélisation des données récoltées sur le terrain et leur interprétation en vue de répondre aux objectifs posés.


Valorisation
Les étudiants ont défendu à l’oral, par groupe, une première version de leur rapport préalablement envoyé par écrit, en décembre lors d’une dernière séance de travaux dirigés, où les deux enseignants responsables du module leurs ont proposé commentaires et suggestions visant à améliorer la version finale rendue mi-janvier.

Voici les exemples de 4 rapports :